Master class

De la Lamentation à L'inTranse
Du mouvement archaïque à la création.

Samedi 13 juin 11h30-18h Atelier Mixte

Cliquez sur l' image pour accéder à l'inscription

 

avant la hadra (32 sur 54) - Copie (2).j

L'Intranse ou Métatranse est un état de présence intense qui consiste à ne pas partir en transe, mais au contraire pratiquer les mouvements des danses rituels pour développer conscience et connexion.

 


L'atelier se construit comme un terrain d'exploration et d'expérimentation des danses extatiques et de transe d'Afrique du Nord.

////// Aux croisement des cultures ancestrales et de nouveaux chemins d'expression.
Danseuse et chorégraphe nourrie aux sources des rituels en Afrique du Nord, Saïda Naït-Bouda nous propose ici une expérience des danses mixte de guérison.
Du Zar en Égypte au Hadras du Maghreb (cérémonies extatiques) le mouvement très ancré à la terre, répétitif et collectifs, nous relient aux éléments telluriques et cosmiques, libèrent nos tensions et renouvellent nos énergies.
Peu à peu chacun-e de nous pratique "l'art des larmes".

////// DEROULEMENT
Après un échauffement propre à ces danses, on s'immerge dans la pratique des mouvements bruts des danses rituelles. L'atelier se termine par un un moment de composition chorégraphique orienté vers le souffle, l'espace et le temps, la cadence, la constance et le déploiement du mouvement répétitif, La connexion l'expression de soi dans le collectif, , dans un rituel réinventé.

//// UNE APPROCHE INTERCULTURELLE
Le programme de l'atelier est développé à partir de la Danse El hâl, un art du mouvement d'aujourd'hui créé en relation intime avec les rituels d'Afrique du Nord. Une pratique transculturelle qui garde l'essence et l'esprit de ces savoirs : ancrage, présence et connexion.
Qu'est ce qu'un rituel ? A quoi sert la transe dans notre monde d'aujourd'hui ? C'est à partir de cet angle de réflexion que la pédagogie se développe.


.............................................................................................

 

Le public

Hommes et femmes, intéressè-e-s par les rituels, la composition chorégraphique inspirée des savoirs traditionnels, l'Intranse, les rituels, les pratiques corporelles corps/esprit, les rituels à caractère thérapeutique, la transculturalité, les pratiques énergétiques, le partage. 

Modalités de l'atelier:

Samedi 25 avril 12h-18h Accueil à partir de 11h30.
Tarif 65 €.
Atelier mixte (places limitées).



Réservation par un acompte de 35€ sur ce lien:

https://www.weezevent.com/rituel-de-la-lamentation-a-l-intranse-lille
Le solde de 30€ sera apporté le jour du stage, merci de le préparer à l’avance afin de faciliter votre arrivée.

 

Saïda (c) Guillaume Blot-29_BD.jpg

Qui est Saïda Naït-Bouda ?

Saïda est née à Paris de parents algériens. Bousculant les codes, elle créé sa propre technique de danse El hâl, une pratique d'aujourd'hui qui se nourrit des rituels d'Afrique du Nord ; elle propose un autre regard sur le voile avec Mlerfe, un projet multiforme qui associe histoire et mouvement du drapé en Méditerranée ; elle investit les friches et les tiers lieux avec de nouveaux rituels de danse mettant le public au cœur du dispositif ; elle est en étape de création de son prochain spectacle Mon âme par la Hadra sauvée, une transposition de son parcours initiatique en 7 couleurs symboliques.